Et Aussi...

Retrouvez nos 27 organismes de formation dans la Région Occitanie soit plus de 100 formations ! 

Toutes les formations
Les centres de formation
Les diplômes

Adéjy Béniéla ADJOUHGNIOPE, BPJEPS ASC à l'EMSAT

« Bonjour, je me nomme Adéjy Béniéla ADJOUHGNIOPE, j’ai 29 ans, je suis originaire de la Nouvelle-Calédonie ! Etant calédonien, j’ai été bercé dans une culture, une tradition, une coutume, qui malgré moi justifie le garçon que je suis aujourd’hui, en termes de sens du devoir, de respect, de partage et cela m’a beaucoup aidé à devenir la personne que je suis à présent mais surtout sur mes choix personnels, familiales ou professionnels. »

Comment as-tu intégré le Toulouges basket ?

J’ai connu le club grâce à l’ancien président de la FFBB Mr Mainini Yvan. 
Lors d’un tournoi U18 organisé par la FIBA OCEANIA en Nouvelle-Calédonie, j’ai pu rencontrer Mr le président. Ce fut un moment important pour moi. A la sortie du match contre l’équipe de GUAM en phase de poule, en me dirigeant vers les vestiaires, nous serrions les mains de personnes du public. Une main est restée accrochée à la mienne, je me suis retourné, un homme accompagné de son épouse me dit : « très bien joué, très beau match » et moi : Merci monsieur. Puis ce dernier me pose une question : Sais-tu qui je suis ?
Je lui réponds : Non Monsieur, désolé. «Je suis Yvan Mainini le président de la FFBB et j’aimerais avoir les coordonnées des dirigeants de ton club actuel (Club AS6 KM)». 
En 2010, le TBA était appelé USAT BASKET, et la première équipe évoluée en NATIONAL 2, j’avais la chance de m’entrainer avec l’équipe première et renforcer l’équipe de la Pré-national. J’y suis resté 4 années puis je suis reparti en Nouvelle-Calédonie pour raisons familiales. En Nouvelle-Calédonie, je suivais le club via les réseaux sociaux. Un jour je me suis dit que le SPORT était toute ma vie, ma passion, le Basket en particulier ! Du coup j’ai fait mes valises et me voilà de retour à Toulouges 5 ans après, dans un but complémentaire de me spécialiser dans un domaine professionnel sportif. 

Adejy

Y a-t-il un sportif que tu admires tout particulièrement ? 

Je peux vous en citer de nombreux, comme Zidane, Ronaldo, mais celui qui m’a inspiré le plus et je pense qu’aujourd’hui si je pratique le basketball, il y est surement pour quelque chose c’est MICHAEL JORDAN ! Etant fan de lui depuis tout petit de par ces exploits, sa grande carrière, tout ce qu’il a pu apporter au Basket et les valeurs qu’il a pu transmettre dans le monde entier, je me suis tout de suite mis en tête que le sport que je ferai plus tard serait le Basketball. 

Comment se déroule ta formation à l’EMSAT ? 

Que dire ? une organisation hors pair, une collaboration Intervenant-apprentis au top. 
Des intervenants bienveillants, une structure toujours à l’écoute des besoins de chacun, et des responsables qui sont toujours disponibles. 
Pour ma part, j’ai eu mon BPJEPS APT en 2019/2020, et actuellement je suis en BPJEPS Sport collectifs. L’obtenir serait un plus dans l’acquisition de nouvelles compétences. Mes prérogatives seront variées, et je pourrai alors me concentrer sur mes projets futurs

Adejy 2

Comment as-tu connu l’apprentissage et pour quelles raisons as-tu choisi ce dispositif ?

Comment je l’ai connu ? Par le biais de mon responsable pédagogique SEMIS Cédric et de mon directeur VACHER Guillaume,
Et pourquoi l’avoir choisi ? En prenant connaissance du contrat d’apprentissage, il y avait un bon compromis pour tout le monde, que ce soit pour le TBA, l’EMSAT et moi-même ! Mais plus encore, la formation que me propose l’EMSAT fait partie intégrante de mes centres d’intérêts. 

Adéjy, une fois ta formation terminée, quel est ton projet professionnel ? 

Mon rêve est qu’un jour, je puisse monter une académie de sport-étude en Nouvelle-Calédonie pour soutenir les jeunes de mon pays et les aider à franchir un cap dans leurs vies via les valeurs du sport. 

Tu as été récemment nommé « représentant des apprentis » à l’EMSAT. Que représente ce rôle pour toi ? 

Cela m’inspire beaucoup de choses. A la fois, c’est un rôle à prendre à cœur, pas que pour toi mais pour tes camarades. Cela reflète bien le futur métier que j’envisage de faire, celui de pousser la personne à aller de l’avant, la former pour qu’elle soit meilleure, être à ses côtés si besoin, lui donner tous les outils nécessaires pour qu’elle puisse bâtir elle-même son propre parcours. 
C’est un métier où il faut avoir de la patience, de l’empathie, donner du plaisir, donner envie à autrui et partager son « savoir », car tu te dis que cela pourra t’être utile dans un domaine sportif mais aussi dans la vie de tous les jours ! Et surtout toujours donner sans avoir à espérer un retour.

Quels conseils donnerais-tu à un futur apprenti ?

Je lui rappellerai la chance qu’il a d’être apprenti au sein d’une structure car cela n’est pas donné et permis à tout le monde.  
D’être rigoureux, assidu, et de fournir du travail. Puiser dans toutes les richesses que te donne chaque formateur, intervenant, et responsable pendant chaque cours pour mener à bien sa formation en tant qu’apprenti. 
Personnellement, l’alternance entre le centre et mes missions chez l’employeur m’ont été bénéfiques. J’ai bénéficié d’une supervision de qualité et j’ai pu rendre riche mon apprentissage par une pratique professionnelle régulière.  

Un message particulier à faire passer ?

Nous avons tous des rêves que l’on veut réaliser, ils ne sont pas là par hasard, il y a forcément une ou des « raisons » valables. Donc prouve à toi-même que tu as eu « raison » et fonce.

Adejy 3