Guide formation 2020

Retrouvez notre guide annuel pour tout savoir sur l'apprentissage.

Télécharger

LE CFA SPORT animation OCCITANIE

Depuis 2008, le CFA pilote l'apprentissage dans les métiers de l'Animation et du Sport en Occitanie

En savoir plus

Et Aussi...

Retrouvez nos 27 organismes de formation dans la Région Occitanie soit plus de 100 formations ! 

Toutes les formations
Les centres de formation
Les diplômes

Journal de bord d'une stagiaire - Ep10

Sandra Pereira Costa est la toute première apprentie à effectuer un stage de mobilité internationale avec le CFA Sport Occitanie. Pendant 3 mois, elle sera en stage au Maroc, pour vivre une expèrience nouvelle, dans les métiers du Sport et de l'Animation, pilotée par le CFA et financée par la Région Occitanie. A travers son "Journal de bord d'une stagiaire", partez à la découverte de notre programme Mobilité Internationale.

 

 

Episode 10 : Derniers pas en terre marocaine

La reprise à la Fédé s’est faite en douceur, progressivement, pas à pas.

J’ai mis de l’ordre dans les dossiers en cours que je suivais, notamment pour les semaines inclusives qui vont se dérouler dans les établissements français. J’ai présenté un plan d’action détaillé auprès de l’équipe, j’ai constitué un dossier papier avec tous les documents importants ainsi qu’une sauvegarde informatique. Le fait d’avoir transmis le relais m’a beaucoup libéré car il était important pour moi de ne rien laisser bâclé.

J’ai aussi finalisé avec ma collègue Zineb et avec le secrétaire général, Mr FKEOUI les bulletins mensuels pour la fin d’année 2019. Une bonne chose de faite ! Les bulletins ont été, après validation, publiés sur le site de la Fédération et le résultat obtenu est superbe ! J’ai reçu par ailleurs mes tâches pour le 5ème meeting international de para-athlétisme, qui se déroule à Marrakech du 27 au 29 Février.

Mr EL AOUNI m’a chargé de travailler avec Zineb sur le volet « communication ». Ce n’est pas mon domaine d’activité ni ma « tasse de thé » mais je vais encore sortir de ma zone de confort en apprenant de nouvelles choses. Nos tâches consistent à :

  • Préparer et rédiger le dossier de presse en arabe et en français (je vais bien entendu m’occuper de la version française car trois mois pour apprendre à écrire en Darija c’est trop court)
  • Mettre à jour le site web
  • Réaliser le suivi des pages Facebook et Instagram

J’ai aussi aidé mes collègues sur différentes actions : recensement des athlètes, découpage et plastification des badges, préparation du matériel nécessaire pour le meeting, etc. Etre polyvalente est une excellent chose et cela permet de « casser une certaine routine ».

Côté vieperso, j’ai repris tr ès doucement le sport car je me sentais encore faible et pour une fois j’ai pris le temps d’écouter mon corps ! J’ai plutôt favorisé de légers footings en bord d’océan et les cours de kick-boxing. Je me suis organisée aussi pour dire « à bientôt ! » aux personnes que j’ai rencontrées ici et que j’apprécie. 

Avec ma pote Neïma et un ami à elle, nous sommes partis une journée sur Casablanca. Petite balade dans la ville, un peu de shopping et un bon resto de burger « fait maison ». 

 

Le lendemain jour spécial pour moi ! Impossible de partir d’ici sans avoir appris à réaliser le fameux « couscous traditionnel marocain » (petite dédicace à Laurence Hauray, ma formatrice au CREPS de Toulouse qui m’a suivi pendant ce stage – challenge relevé pour le couscous !).

C’est avec Zohra que je vais apprendre la recette ! Elle m’invite chez elle à Salé et c’est l’occasion de découvrir un peu plus l’ambiance de la ville jumelle de Rabat, souvent oubliée des visiteurs.

J’ai pris pour la première fois un « grand taxi blanc » comme on les appelle ici. Ils ne sont pas chers du tout et font de longs trajets ! Mais dans quelles conditions ? C’est simple, le taxi peut prendre jusqu’à sept personnes. Et autant dire que l’on était serré comme des sardines mais j’ai bien apprécié ce moment, j’avais l’impression d’être en mode « voyage roots en direction du bled », comme on dit.

Arrivée à Salé, c’est un quartier populaire que je découvre. Je me suis sentie de suite très bien, en voyant tous les enfants jouer entre eux, les marchands en charrette et la diversité des habitants. Zohra m’a fait découvrir le quartier et m’a parlé du parcours de sa vie, très touchant.

 

 

De retour chez elle, nous avons attaqués la préparation du couscous. J’ai alors compris que nous allions devoir nous armer de patience ! En effet, la préparation complète aura mis quasiment quatre heures avant la dégustation. Et je vous assure que ces quatre heures étaient bien nécessaires vu le résultat obtenu : un goût unique et un moment de partage magique !

Après avoir déjeuné, un bon thé à la menthe suivi d’une sieste dans le salon marocain, il n’y a rien de mieux pour passer un agréable dimanche.

 

 

Je suis ensuite retournée sur Rabat et j’ai fait un peu de marche le long de l’océan. En regardant le large et le coucher de soleil, j’ai pris conscience que mon retour sur Toulouse approche à grands pas et j’ai ressenti comme une boule au ventre. Il faut dire que je me suis bien familiarisée à cette vie marocaine, à son hospitalité hors du commun, à sa gastronomie richissime et extraordinaire.

 

 

Malgré les difficultés rencontrées au cours de ces derniers mois, je garde du positif principalement car il est toujours préférable de garder les bons moments que les mauvais. Je vous ai réservé un petit épisode inédit avec un bilan global sur ce que m’a apporté cette expérience inoubliable ! Je vous laisse découvrir cela…

 

 

 


 

    Prise de recul et analyse du chemin parcouru en terre marocaine

 

Comme je l’explique précédemment, pendant ma semaine d’arrêt, j’ai pris du recul sur mon état de santé et en y repensant ce fût la somme d’un parcours intense de ces mois passés au Maroc.

Dès le début, j’y suis allée « à fond », sans parfois prendre le temps de respirer, de faire une pause. Je comprends maintenant que cette expérience était comme un marathon et non pas comme un 400 mètres ! Cela m’a beaucoup fait grandir, professionnellement et personnellement.

Je me dis que les erreurs existent pour nous donner des enseignements tout au long de notre vie.

Si je devais donner quelques conseils à « la Sandra » qui est partie il y’a trois mois ce serait :

  • Avance « pas à pas »
  • Apprend à dire « non » dès le départ lorsque quelque chose ne te semble pas réalisable
  • N’oublies pas que tout est question d’équilibre

Cela dit, j’ai pris conscience aussi que je suis telle que je suis, et vivre les choses intensément fait partie de ma manière d’être.

Cette facette de ma personnalité m’a beaucoup servie dans les belles rencontres humaines que j’ai pu faire le long de ce chemin parcouru en terre marocaine.

Les différentes missions que j’ai eu à la Fédération m’ont apporté des connaissances sur le domaine du handisport qui m’était inconnu. J’ai découvert de nombreuses disciplines et rencontré de super athlètes avec qui je vais garder contact lors de mon retour en France, c’est certain ! J’ai acquis aussi des savoirs-être en gagnant davantage en autonomie, en prenant du recul sur certaines situations. J’ai aussi gagné en confiance et assurance sur ma capacité à m’adapter où que j’aille ; le voyage nourrit vraiment l’esprit humain.

Je me suis bien intégrée avec l’ensemble du personnel de la FRMSPH, en étant agréable, souriante et neutre. Je suis allée à la découverte totale de la culture marocaine, de ses traditions, en sortant de ma zone de confort et en faisant preuve d’ouverture d’esprit. J’ai beaucoup apprécié l’hospitalité des marocains de manière générale.

Ces trois mois sont passés très rapidement ; je me suis tellement adaptée à la vie ici que j’ai même accepté une prolongation de mon stage jusqu’à début mars.

Quand je regarde en arrière le chemin parcouru, je me dis que ça en a sincèrement valu la peine et que j’encourage chaque personne à vivre ses rêves, car c’est la seule chose qui est importante dans ce court passage sur Terre. Au final tout est MEKTOUB ! (cela signifie en arabe « tout est écrit »)

 

Episodes précédents

1. Premiers pas en Terre marocaine

2. La vie : des hauts et des bas

3. Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas

4. Un mois est déjà passé

5. Fin d'année 2019

6. Bonne année 2020 !

7. Des nouveautés et des retrouvailles

8. Une semaine bien rythmée

9. Tout est une question d'équilibre

Tags